Portail du vélo à Saint-Étienne

Si la ville de Saint-Étienne affiche sa volonté de développer les modes de déplacement doux, en ayant par exemple fait de 2011 l’année de l’éco-mobilité, la municipalité ne donne pourtant pas l’impression de s’intéresser concrètement au sort des cyclistes. Les nouveaux aménagements de voirie n’intègrent que laborieusement la problématique de la circulation des vélos, et c’est bien dommage car la mise en place des vélos en libre-service a vraiment boosté l’usage du vélo par les Stéphanois.

Infrastructures et pistes cyclables

Sur son site internet la ville de Saint-Étienne mentionne ses pistes et aménagements cyclables qui représentent plus de 50 kilomètres. Mais dans la pratique, on regrette l’inadéquation entre les aménagements de voirie et les déplacements à vélo, en totale contradiction avec les schémas directeurs cyclables existants. La ville semble se reposer sur ses lauriers après le succès connu par Vélivert, le système de location de vélos en libre-service.

Lorsqu’un nouvel aménagement de voirie est réalisé, il est pensé uniquement pour la circulation automobile et n’intègre que trop rarement la circulation des cyclistes dès sa conception. On pense par exemple à la seconde ligne de tram qui relie la gare au centre-ville : aucun aménagement n’a été conçu pour les vélos le long de cette ligne lors de sa récente construction, alors que cet axe est particulièrement stratégique pour les cyclistes. L’espace aurait pourtant pu être aménagé différemment afin de permettre l’intégration d’une voie cyclable. Plus récemment, la place Carnot n’a bénéficié que de timides bandes cyclables sur trottoir alors qu’elle est située sur un nœud important du schéma de circulation cyclable, et qu’une réelle continuité aurait permis la connexion de quartiers aujourd’hui difficiles d’accès à vélo.

C’est donc trop souvent en aval que ces aménagements sont réalisés, enfin lorsqu’ils le sont… Cela donne donc évidemment des bandes cyclables peu ergonomiques sur les trottoirs et autres fléaux pour les cyclistes : discontinuités, liaisons forcées sur la chaussée…

Lors de la mise en place des zones piétonnes du centre-ville, les cyclistes ont espéré en bénéficier. Mais à leur grande déception, il n’y a pas eu de réflexion sur la perméabilité de cette zone aux vélos. Un exemple flagrant est le maintien des sens interdits qui s’appliquent toujours aux vélos !

Pour parler des aménagements cyclables à Saint-Étienne, on peut aller sur le forum.

Services et associations

Sur le plan des services, en dehors du système de VLS Vélivert, l’agglomération stéphanoise propose aussi aux entreprises des locations en longue durée de vélos à assistance électrique ainsi que de vélos classiques.

Au niveau associatif, Ocivélo propose une réflexion autour de la place du vélo à Saint-Étienne, des actions de promotion du vélo en tant que mode de déplacement, et les services d’un atelier associatif, Le dérailleur.

Les associations stéphanoises dédiées au vélo peuvent publier des articles et parler de leurs actualités sur le blog.

Magasins de vélo

La ville de Saint-Etienne compte moins d’une dizaine de magasins de vélo. On peut retrouver leurs coordonnées via l’annuaire.